Communiqués

Mémorandum de l’URJPP en vue des élections fédérales.

Le 19 décembre 2018 l’Union a adopté un mémorandum à destination des partis politiques en vue des élections fédérales.

Les récentes réformes touchant les justices de proximité sans préparation suffisante, sans financement adéquat ni moyens pour assurer la concrétisation et le suivi de ces bouleversements, les ont déstabilisées.

Par le mémorandum, l’Union désire attirer l’attention du politique sur l’enjeu sociétal que constitue le bon fonctionnement des justices de proximité et formule un nombre de revendications et de suggestions.

L’Union s’associe naturellement aux revendications du reste du monde judiciaire comme le respect des magistrats comme incarnation d’un réel troisième pouvoir et le  refinancement de la Justice

L’Union désire cependant attirer l’attention particulière du politique sur certains points particuliers tels :
-le renforcement du rôle de conciliation des juges de proximité ;
-la diminution drastique des frais de justice ;
-le traitement de Bruxelles comme les autres région du pays ;
-un stop en matière de réforme ;

Ce mémorandum a été remis en mains propres des responsables des partis.

Vous pouvez le texte complet du mémorandum  ici


Juges suppléants

Communiqué de presse de l’URJPP sur l’avant-projet de loi contenant notamment une « interdiction territoriale de cumul de la fonction de conseiller ou de juge suppléant avec la fonction de mandataire de justice » adopté en Conseil des ministres.

 

L’URJPP souhaite rappeler que les juges suppléants sont, dans la constellation actuelle, des rouages indispensables au bon fonctionnement de la justice et s’inquiète de la démission en masse des juges suppléants que ce texte induira très probablement. L’union interpelle le ministre de la Justice et formule des propositions alternatives.

 

Le texte complet du communiqué peut être consulté ici FR  NL.

 

Le 16 juillet 2018


Statut social des magistrats

L'U.R.J.P.P. a pris connaissance de l'avant projet de loi relatif au statut social des magistrat, des stagiaires judiciaires et des assesseurs au tribunal de l'application des peines ainsi que l'avant projet de loi relatif à la réforme de l'évaluation des magistrats.

L'U.R.J.P.P. demande davantage d'explications au Ministre de la justice et s'opposera à tout assimiliation du statut des magistrats du siège avec celui des fonctionnaires. Les tâches spécifiques des magistrats du siège et l'indépendance du pouvoir judiciaire doivent être garantis.

L'U.R.J.P.P. suivra ces questions de près.

​12 juin 2018